Asahi Kanji

Application Asahi Kanji pour Android™
Reconnaissance Optique des Caractères japonais

Ce module est une addition expérimentale à l'application Asahi Kanji (Français)
Pour une présentation de l'application complète veuillez consulter:
http://www.japanese-kanji.com/android/french/asahikanji-fr-android.htm

   Utilisation:








greyscale
ocr result
ocr result

   Limites et réserves

N'abandonnez pas trop vite en cas d'échec de la reconnaissance.

La reconnaissance optique à l'aide d'un appareil léger tenu à la main est un défi, une gageure.
On peut faire une comparaison avec un appareil photo digital d'entrée de gamme, qui prend de très bonnes photos quand les conditions sont parfaites mais qui donne des résultats médiocres dans les situations non standard.
Le taux de reconnaissance s'accroît avec la prise en main et la compréhension des limites de la fonction.

Limites liées au logiciel

En plus de la taille et de la netteté du kanji, le type de police de caractères est un facteur majeur pour une analyse réussie.

Les fontes de type Normal ou Régulier donnent un excellent taux de reconnaissance, proche de 100%.

Plus le type est gras (bold, extra bold), plus le taux de reconnaissance chute.
Aucun espoir pour les polices fantaisie ou artistiquement cursives, mais la calligraphie sage, scolaire comme celle du Henshall's "A Guide to Remembering Japanese Characters" est facilement lue.

Limites liées au matériel

Les autres activités de l'application, comme les tests QCM, ne reposent que sur le système Android et peuvent être soigneusement testées.
Ce n'est pas le cas avec la reconnaissance optique car elle doit utiliser l'appareil photo dont les capacités et spécifications varient d'un modèle à l'autre.
Les capteurs peuvent être montés différemment sur les smartphones et les tablettes, dont l'orientation "naturelle" est sujette à discussion.
Ce que vous voyez sur votre écran est rarement ce que le capteur de votre appareil perçoit.
Il n'est pas impossible que sur certains appareils l'image du kanji soit envoyée couchée ou renversée au moteur de reconnaissance optique, ce qui résultera en un échec.
Google indique aux programmeurs le nombre de modèles sur le marché qui devraient être compatibles avec chaque application en fonction des spécifications requises, comme un écran tactile et un appareil photo.
Le 27 septembre 2013, date de la publication de la version 1.4.0, la liste désignait 3553 modèles. 10100+ en octobre 2015.

Vos commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs, seront essentiels pour le futur développement de cette fonction.

Ce module a été développé et testé sur un Google Galaxy Nexus, un smartphone standard recommandé pour le développement d'applications Android.

   Quelle est l'utilité de la reconnaissance optique limitée à un seul kanji à la fois?

L'application Asahi Kanji est un outil d'aide à la mémorisation et la révision des kanji japonais.
Pour ceux qui ont la chance d'étudier au Japon cette fonction de lecture optique sera utile.
Les kanji sont partout dans les rues, les transports, les magasins, sur les affiches et les panneaux d'information...
Il est fréquent qu'un kanji attire le regard parce qu'on le connaît "presque", on est sûr de l'avoir appris mais malheureusement il ne revient pas tout à fait...
Une réponse ou une confirmation immédiate en situation, dans le contexte, est une excellente "piqûre de rappel".

   Crédits:

Cette application utilise le moteur de reconnaissance optique Tesseract , sous licence Apache, Version 2.0

L'interface pour Android du module de reconnaissance optique est une adaptation d'un projet open source développé par Robert Theis .

   Permissions:

Asahi Kanji ne collecte ni ne transmet aucune information. .

Jusqu'à la version 1.3 cette application ne requérait aucune permission particulière.

Le module de Reconnaissance Optique de Caractères (OCR) a été ajouté à partir de la version 1.4.0 et plusieurs permissions sont maintenant requises.
Quand vous téléchargez une mise à jour ou l'application pour la première fois, Google Play affiche la boîte de dialogue ci-dessous:

Japanese-kanji.com


"accès complet", "supprimer le contenu de la mémoire", prendre des photos et filmer des vidéos"... On comprend que ces termes puissent inquiéter, bien que ces actions soient aujourd'hui banales sur les smartphones et tablettes.

Communications réseau
"bénéficier d'un accès complet au réseau"

L'accès au réseau est nécessaire pour le téléchargement de deux gros fichiers depuis googlecode.com
Ces fichiers sont utilisés par le moteur de reconnaissance optique Tesseract pour l'analyse des caractères japonais.

"afficher les connexions réseau"

Quand vous décidez de télécharger les fichiers ci-dessus l'application doit vérifier si vous avez un accès Wifi au réseau afin d'afficher un message si ce n'est pas le cas.

Stockage
"modifier ou supprimer le contenu de la mémoire de stockage USB "

L'application doit être capable de copier les fichiers téléchargés sur votre appareil et de les décompresser.
Si le téléchargement échoue ou si vous décidez de l'interrompre, l'application doit pouvoir effacer les fichiers partiellement téléchargés et non encore décompressés avant de refaire une nouvelle tentative.

Appareil photo
"Prendre des photos et filmer des vidéos"

La reconnaissance optique de caractères a naturellement besoin d'utiliser l'appareil photo de votre appareil.
Cependant l'application ne prend ni photo ni vidéos.
Elle se contente d'extraire l'image du kanji de l'aperçu renvoyé par le capteur (preview) avant de l'envoyer au moteur de reconnaissance optique.

  Haut de page